Zur Navigation | Zum Inhalt
FVCML0208 10
L'ESLSCA et le Pôle Trading dans le dossier spécial "Formations en Finance - Les masters changent de formule" de l'AGEFI Hebdo
Mercredi, 03 Novembre 2010 09:51
L'AGEFI Hebdo consacre, dans son édition du 14 Octobre 2010, un large dossier aux Formations en Finance intitulé "Les masters changent de formule". L'ESLSCA est citée comme une formation de référence. Le témoignage d'une diplômée  de l'ESLSCA renforce l'idée que les recruteurs attachent, plus que jamais, de l'importance à une formation de qualité.

Les masters changent de formule

Ces diplômes spécialisés veulent démystifier la technique pour laisser plus de place à la déontologie et à l’éthique

J’agirai avec la plus grande intégrité et poursuivrai mon travail d’une manière éthique. » Cette phrase peut prêter à sourire. C’est pourtant avec le plus grand sérieux qu’elle a été rédigée l’an dernier avec huit autres, sous forme de « commandements », par les étudiants de Harvard qui destinaient à l’origine ce « serment d’Hippocrate des affaires » à leurs camarades du MBA de l’université. Mais cette initiative a trouvé un écho au-delà des frontières américaines. Après avoir recueilli, en janvier 2010, 1.600 signatures d’étudiants d’écoles de commerce et universités à travers le monde, cette charte en affiche aujourd’hui plus de 4.400. Parmi ces milliers de signatures figurent celles d’étudiants français de l’ESLSCA et l’Essec, deux écoles renommées pour leurs formations en finance. Tout un symbole. En France, les grandes écoles et facultés ne proposent pas à leurs élèves de prononcer un serment mais elles ne tiennent pas moins à éveiller leurs consciences.

Ainsi, face à de jeunes financiers en herbe (souvent issus d’écoles d’ingénieurs) plus réceptifs à des thématiques comme la  déontologie, l’éthique ou encore la gestion des risques, les professeurs de finance ont décidé d’enfoncer à nouveau le clou sur ces matières, après les avoir déjà renforcées pour leurs promus des mastères spécialisés en finance de 2009-2010. Les formateurs savent que les banques sont désormais très attentives, lors de leurs recrutements, aux connaissances des diplômés sur toutes leurs activités de contrôle que la crise a revalorisées.

lire la suite du dossier sur www.agefi.fr

TÉMOIGNAGE FLORE SCIARD, « JUNIOR EQUITY RESEARCH ANALYST » SUR LES MARCHÉS DE L'ÉNERGIE AU SEIN D'UNE BANQUE EUROPÉENNE

« Après un remplacement de trois semaines, j'ai été  embauchée »

« Après mon 3e cycle Finance de marché à l’école de commerce ESLSCA à Paris, je suis partie à New York en août 2009 pour un stage de cinq mois chez Fortis. A l’issue de cette période, je n’avais aucune envie de rentrer en Europe. Mais chercher un emploi en janvier dernier était vraiment difficile : peu d’annonces, beaucoup de candidats… Plutôt que de perdre mon temps, j’ai préparé l’examen du 1er niveau du CFA (‘Chartered Financial Analyst’,NDLR). En juin, une fois l’examen réussi, le marché de l’emploi est apparu plus dynamique, même s’il était plus favorable aux seniors. Après 150 CV envoyés, j’ai été contactée par un ‘broker’ financier. Mais avec une rémunération uniquement à base de commissions, j’ai réalisé que je n’avais pas le carnet d’adresses pour ce type de poste. Puis un chasseur de têtes m’a proposé en août un remplacement de trois semaines dans une banque d’investissement. J’ai accepté car c’était l’opportunité de mettre un pied dans un grand établissement. Cette banque procédait à une vague d’embauches et j’ai été voir directement les managers pour me présenter à eux. Ils m’ont donné ma chance. Le travail est exigeant, les horaires extensibles,  mais c’était exactement ce que je voulais ! »

lire la suite du dossier sur www.agefi.fr

 

A VENIR

SAGE Le Salon des Grandes Ecoles
15 et 16 Novembre 2014
Les Docks, Cité de la Mode et du Design
[+]