Formation ContinueManagement Stratégique et Intelligence Economique

Janvier
Formation continue
À partir d'un Bac +4
Français
13 000€

PRÉSENTATION

Initiée en 2005, la formation diplômante de 3ème cycle «Management Stratégique et Intelligence Économique (MSIE)» est unique à ce jour en France, car elle se situe véritablement au carrefour de l’intelligence économique et de la stratégie.

En dépassant les approches classiques du management des organisations et de l’analyse concurrentielle, les formations continues MSIE proposent des méthodologies adaptées aux nouveaux besoins des décideurs face à la montée des affrontements économiques.

Les horaires sont compatibles avec une activité professionnelle à plein temps. L'accompagnement personnalisé des auditeurs vers la réalisation de leurs objectifs professionnels est la caractéristique pédagogique de l'EGE.

 

CLASSEMENTS

Depuis 2002, l’Ecole de Guerre Economique est classée meilleure formation de France en "Intelligence économique" par le guide SMBG des Meilleurs Masters et 5ème meilleur master mondial 2014-2015 en "Masters in Business Intelligence, Knowledge and Security Management" (www.best-masters.com).

Christian Harbulot, le directeur du programme, a reçu le prix du meilleur pédagogue toutes formations confondues en 2011 aux Trophées de la Pédagogie.
 

OBJECTIFS

· Donner aux auditeurs les clés de la gestion de projet d’intelligence économique.
· Apprendre, restituer et appliquer les méthodologies des meilleurs praticiens en intelligence économique.

 

A QUI S’ADRESSE LA FORMATION

Cette formation de haut niveau s’adresse aux cadres et managers de toutes fonctions (business development, marketing, commercial, finance, juridique, stratégie, R&D, etc…) ou horizons (industrie, service, conseil, administration, etc…) soucieux de mieux appréhender leurs activités et développer leur performance individuelle et collective.

 

PARTENARIATS

En 20 ans d’existence, l’Ecole de Guerre Economique a tissé de solides relations avec ses partenaires institutionnels, académiques ou techniques, tant en France qu’à l’international. Comme par exemple : l’Institut de l’IE, CCI France, Fondation Prometheus, ANAJ-IHEDN, Alliance Big Data, Lexis Nexis, KB Crawl, Gephi Consortium…

 

ADMISSION

Bac+4 validé  et 3 ans d’expérience sur des fonctions de cadre.

PROGRAMME DES COURS

La formation est d'une durée moyenne de 320 heures d'enseignements auxquelles s'ajoutent 80 autres heures d'exercices dirigés.

Elle se décompose en 3 modules d’enseignement et 2 calendriers adaptés pour chaque activité professionnelle.

> Enseignements: Il s'agit de comprendre l'interaction entre des problématiques géoéconomiques, concurrentielles et sociétales, décrypter les nouveaux ressorts de la compétition économique, les ruptures, les alliances et les coalitions, identifier les méthodes d'expansion économiques et les nouvelles logiques de conquête de marché.

> Exercices dirigés: La pédagogie de l'EGE repose principalement sur le passage à l'acte, c'est-à-dire des exercices réalisés à partir de cas proposés part des entreprises, des administrations ou des acteurs économiques de la société civile.

> Travaux personnels: Il s'agit de préparer un futur décideur à savoir utiliser tous les ressorts de la société de l'information. Piloter une entreprise implique une nouvelle approche du management par l'apprentissage et la maîtrise des outils de recherche, d'analyse de l'information et d'aide à la décision.

ÉQUIPE ENSEIGNANTE

Les enseignants sont majoritairement des professionnels (80%) et universitaires (20%), tous reconnus dans le monde l’intelligence économique et de la recherche.

 

Directeur du Programme

Christian Harbulot

• Expert international en intelligence économique.

• Il initie des travaux de recherches sur les problématiques d'affrontements économiques et les stratégies de puissance depuis le milieu des années 1980.

• En 1990, alors qu'il est directeur des relations extérieures de l'ADITECH (future ADIT, société nationale d'intelligence stratégique) il publie «Techniques offensives et guerre économique». Ses travaux interpellent Edith Cresson, alors Premier Ministre, et lui valent d'être nommé conseiller personnel d'Henri Martre au Commissariat Général au Plan. Co-auteur (avec Philippe Baumard, Philippe Clerc et Jean-Louis Levet) du rapport qui donnera naissance à l'intelligence économique en France.

• Constatant le fort déficit culturel des entreprises françaises en matière d'IE, il crée l'Ecole de Guerre Economique (EGE) en 1997 avec le Général Pichot-Duclos.
• Membre du Conseil Scientifique de la Formation et de la Recherche Stratégique (CSFRS) et Vice Président de L'Institut International d'Intelligence Economique et Stratégique (Institut de l'IE).
• Il est auteur de plusieurs ouvrages, il est notamment le coordinateur du Manuel d'intelligence économique paru aux Presses Universitaires de France en 2012.

Directeur du Programme

Christian Harbulot

    • Expert international en intelligence économique.

    • Il initie des travaux de recherches sur les problématiques d'affrontements économiques et les stratégies de puissance depuis le milieu des années 1980.

    • En 1990, alors qu'il est directeur des relations extérieures de l'ADITECH (future ADIT, société nationale d'intelligence stratégique) il publie «Techniques offensives et guerre économique». Ses travaux interpellent Edith Cresson, alors Premier Ministre, et lui valent d'être nommé conseiller personnel d'Henri Martre au Commissariat Général au Plan. Co-auteur (avec Philippe Baumard, Philippe Clerc et Jean-Louis Levet) du rapport qui donnera naissance à l'intelligence économique en France.

    • Constatant le fort déficit culturel des entreprises françaises en matière d'IE, il crée l'Ecole de Guerre Economique (EGE) en 1997 avec le Général Pichot-Duclos.
    • Membre du Conseil Scientifique de la Formation et de la Recherche Stratégique (CSFRS) et Vice Président de L'Institut International d'Intelligence Economique et Stratégique (Institut de l'IE).
    • Il est auteur de plusieurs ouvrages, il est notamment le coordinateur du Manuel d'intelligence économique paru aux Presses Universitaires de France en 2012.

DÉBOUCHÉS

Face à une montée des risques et son exposition à l’international du fait de la mondialisation, l’entreprise se doit aujourd’hui de posséder un temps d’avance.

L’interdépendance croissante entre les sphères économique, politique et sociétale, associée à un monde de la communication bouleversé par les nouvelles technologies, a considérablement augmenté le besoin des entreprises en information stratégique, fiable et de haute valeur ajoutée.

Gérer ce flux d’information requiert un savoir-
faire spécifique que le professionnel de l’IE maîtrise.

Le cœur de métier de l’intelligence économique se concentre sur le cycle de l’information qui est l’essence même de la discipline. Ce cycle résume le traitement de l’information par l’entreprise et définit les expertises nécessaires à sa maîtrise.

 

QUELQUES PROFILS D’ANCIENS

Ils occupent des postes de managers, directeurs, dans les départements de la stratégie, R&D innovation, sécurité, communication au sein de grands groupes comme Michelin, EADS, Air Products, ENGIE, Suez-Environnement.

Nicolas DUBUC, Responsable Veille, Michelin

Virginie ALLAIRE, Directrice, Coop de l’Ouest

Frédéric RAYNAL, CEO et founder, Quarkslab

Ludovic PARISOT, Responsable innovation, GDF Suez

Alexandre LUBOT, CEO, Meetic France

Luc DELNORD, Directeur Sureté, Le Poste

Jean-Luc Jaboulay, Officier supérieur, Ministère de la Défense

ADMISSIONS

ADMISSION

Bac+4 validé  et 3 ans d’expérience sur des fonctions de cadre.