Guide pratique : 6 astuces pour bien gérer son budget quand on est étudiant !

Economiser de l'argent ça s'apprend

Vous allez enfin quitter le domicile familial ? A l’excitation de l’autonomie se mêle une certaine appréhension ? Ce qui est sûr, c’est que vous faites un pas-de-géant vers la vie adulte avec l’indépendance qui la caractérise mais aussi son lot de responsabilités. Une fois le bac en poche, votre nouveau statut d’étudiant s’accompagne d’une nouvelle obligation : rationaliser vos dépenses et gérer votre budget pour vous épargner les fins de mois difficiles.

Sans compter le coût des études, le budget moyen de l’étudiant français est estimé à 684,50 euros (Observatoire de la vie étudiante). Vous n’allez donc pas rouler sur l’or. Heureusement, vous aurez accès à des réductions, aides et bons plans pour que le compte soit bon. L’ESLSCA vous propose quelques astuces pour bien gérer votre budget et fuir la zone rouge. C’est parti !

#1 La base : déployer une vision à 360° sur son budget

En tant qu’étudiant, vous avez une priorité : réussir vos études, étoffer votre réseau et « épaissir » votre CV pour travailler votre employabilité dès le premier jour. Pour cela, vous devez impérativement garder la main sur votre budget pour ne pas finir les fins de mois dans le rouge… une situation qui fera passer vos études en second plan. Tout commence par une évaluation précise de vos revenus et de vos dépenses, comme le ferait le comptable d’une entreprise. La bonne vieille méthode consiste simplement à réaliser un tableau à deux colonnes (revenus et dépenses).

Dans la colonne des revenus, listez toutes vos entrées d’argent (aide publique ou parentale, salaire de votre job étudiant, bourse, allocation logement…). Dans la seconde colonne, prenez soin d’inclure vos charges courantes, ainsi que les dépenses exceptionnelles (achat de fournitures ou de livres, cadeaux, sorties…).

Et parce que votre smartphone peut servir à bien plus qu’à « liker » des posts sur Instagram, vous pouvez télécharger une application de gestion de budget pour rester assidu et discipliné dans le monitoring de vos dépenses. L’application Bankin’ est sans doute la plus connue et la plus utilisée (gratuite). Elle vous permettra de déployer une vision claire sur votre budget grâce notamment à la possibilité de catégoriser vos dépenses par thème (courses, sorties, loyer…). Vous pourrez ainsi détecter toutes les aberrances et autres anomalies budgétaires pour rectifier le tir.

#2 Se renseigner sur toutes les aides étudiantes

Vous n’êtes pas boursier ? Pas de panique. Vous allez pouvoir prétendre à d’autres aides prévues par l’Etat, sous condition d’éligibilité. Si vos parents ne peuvent se porter garants pour votre logement, vous serez éligible à la garantie Visale, une caution gratuite accordée par Action Logement. Tout est bon pour faire des économies quand on est étudiant !

N’hésitez donc pas à faire des simulations sur le site de la Caisse d’allocations familiales pour savoir si vous êtes éligible aux aides disponibles : Aide personnalisée au logement (APL), Allocation de logement à caractère familial (ALF), Allocation de logement à caractère social (ALS). Nous vous conseillons de bien parcourir ce document proposé par le site officiel de l’administration française qui recense toutes les aides proposées aux étudiants, y compris pour faire face à la crise sanitaire.

#3 Consommer malin pour ménager son budget

Et si au lieu de vous gorger de fast-food et de plats surgelés, vous appreniez à faire la cuisine ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cuisine est un art simple, amusant et gratifiant. Avec un peu de pratique et de bonne volonté, vous allez réaliser des économies substantielles sur votre budget tout en améliorant votre état de santé. Et qui sait : peut-être réveillerez-vous le cordon bleu qui sommeille en vous ?

Bien entendu, les produits frais (légumes, fruits, viande blanche, pâtes…) coûtent beaucoup moins cher que les plats préparés. L’autre astuce consiste à cuisiner en grande quantité et à conserver le surplus dans des Tupperwares. Faites en sorte qu’une seule séance de cuisine puisse couvrir deux ou trois repas. Autre bon plan : les repas du CROUS, à seulement 1 euros pour les boursiers, et 3,30 euros pour les autres, ce qui reste très compétitif, en plus de vous décharger des courses et de la mal-aimée vaisselle !

Une fois rassasié, restez à l’affût des bons plans pour vos autres achats, notamment sur la partie culture. Les musées proposent généralement des tarifs préférentiels aux étudiants. Des sites comme Mes Billets, Tick et Tac et Billetreduc proposent des réductions intéressantes pour les spectacles et les concerts.

#4 Vivons bien, vivons solidaires !

L’esprit de solidarité, de partage et d’entraide sera votre meilleur allié pour gérer votre budget comme un chef. Si vous louez, privilégiez la colocation dans la mesure du possible. Avec votre ou vos colocs, mettez-vous d’accord pour faire vos courses en gros et partagez vos repas. Aussi, n’hésitez pas à profiter des épiceries solidaires. L’autre avantage de la colocation est qu’elle vous permet de mutualiser d’autres frais coûteux, souvent oubliés par les étudiants lorsqu’ils font leur budget : assurance logement, eau, gaz, électricité, internet... Il faut savoir que ces frais peuvent facilement dépasser la barre des 200 euros par mois !

#5 On met sa carte étudiant à profit !

Nous vous le disions, en plus des aides publiques, votre statut d’étudiant vous donne accès à un ensemble de réductions et tarifs avantageux dont vous pouvez profiter toute l’année : transports en commun, salles de sport, lieux culturels, sites e-commerce, restaurants… Ces aides dépendent de votre lieu de résidence.

#6 L’achat d’occasion, une option à garder en tête

Vous avez besoin de meubles, de fournitures scolaires, d’un ordinateur portable, d’un appareil électroménager, d’un smartphone… ? Le marché d’occasion est une option intéressante pour alléger la facture.

En plus d’être un excellent moyen de réduire ses dépenses et de rationaliser son budget étudiant, le marché d’occasion permet d’apporter sa pierre à l’édifice de l’économie circulaire et de la protection de l’environnement. Aujourd’hui, on peut parfaitement aller aux puces en ligne sans bouger de son canapé sur des sites comme Vinted ou LeBonCoin. Pour tout ce qui est fournitures scolaires, faites un tour dans les bourses aux livres pour acheter des manuels à petit prix.

A vous de jouer !

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment se finance une entreprise ?

Quelles sont les spécificités et quels sont les atouts de cet acteur incontournable de la nouvelle économie ?

L’alternance est un moyen très efficace d’intégrer le monde du travail !