Gestion du Patrimoine : Tout ce qu'il faut savoir !

Article - Qu'est ce que la Gestion de Patrimoine

La gestion de patrimoine est un domaine qui demande une expertise particulière. Elle implique non seulement une bonne connaissance des marchés financiers, mais aussi une certaine aptitude à élaborer des stratégies fiscales. Qu'est-ce que la gestion de patrimoine ? Qui fait de la gestion de patrimoine ? Dans quelle situation faire appel à un gestionnaire de patrimoine ? Et, quelle formation mène au métier de conseiller en gestion de patrimoine ? On vous répond ! 

Gestion de patrimoine, c'est quoi ? 

La gestion patrimoniale consiste en la gestion des biens d'un individu, associée à des conseils en gestion financière. La mission principale de cette activité est alors de déterminer le budget ainsi que les priorités financières d'un client, dans un objectif de rentabilité. 

Il existe plusieurs types de gestion de patrimoine. La première est la gestion traditionnelle. Dans cette forme de gestion, le gestionnaire gère un portefeuille financier en achetant et vendant des titres. La seconde est la gestion active, qui consiste à acheter des actions avec un objectif spécifique. Ainsi, vous pouvez, par exemple, investir dans une entreprise afin d'avoir des dividendes réguliers. Le troisième type de gestion de patrimoine est la gestion passive. Dans cette forme de gestion, le client s'appuie entièrement sur les décisions de son conseiller financier quant aux placements de ses avoirs financiers.  

La gestion de patrimoine est donc un service qui aide les personnes à gérer leur patrimoine. Cela peut être fait par des conseillers professionnels, des banques ou des plateformes en ligne. Elle comprend également des domaines tels que la planification fiscale, celle de la retraite, ainsi que le programme successoral. 

L'exercice du métier de gestionnaire de patrimoine ou de conseiller en gestion de patrimoine nécessite la validation d'un titre obtenu à l'issue d'une formation professionnalisante. C'est le cas du MBA Gestion de patrimoine qui prépare les candidats à être directement opérationnels sur le marché du travail. 

Qui fait de la gestion de patrimoine ? 

La gestion de patrimoine est un domaine d'expertise qui consiste à gérer le patrimoine financier et à en faire fructifier le capital. Les gestionnaires de patrimoine peuvent ainsi être des banquiers, des agents de change, ou être missionnés sur des fonds de pension. 

Ces professionnels de la finance ont une connaissance approfondie des aspects juridiques et fiscaux des différentes solutions de placements, et restent à l'affût des meilleures opportunités d'investissement pour leur client. La gestion de patrimoine est donc un domaine qui requiert une solide expérience et de la connivence envers les clients. 

Les gestionnaires de patrimoine sont également appelés courtiers en fonds communs de placement et en rentes viagères. En effet, la gestion de patrimoine est un domaine d'expertise qui consiste à gérer le patrimoine financier et à en faire fructifier le capital. Il s'agit aussi pour les gestionnaires de patrimoine d'assister les investisseurs dans l'élaboration de leur stratégie d'investissement, et ceci, en fonction de leurs objectifs de placement, leur profil de risque et leur sensibilité au risque. 

Les principales missions de conseil en gestion de patrimoine consistent donc à conseiller les clients en simplifiant leur environnement juridique et fiscal. Après avoir établi un bilan patrimonial complet, le gestionnaire évalue les risques financiers potentiels et informe son client de la meilleure stratégie à adopter concernant la gestion de son patrimoine.  

Pour accomplir sa mission, le gestionnaire patrimonial dispose d'une excellente capacité pédagogique. Afin d'exposer au mieux les enjeux et décisions stratégiques liés au patrimoine de son client, le professionnel de la finance doit posséder de solides connaissances dans le domaine de la comptabilité, de l'économie, du droit, mais aussi de la fiscalité. 

Qui peut gérer un patrimoine ? Les conseillers en gestion de patrimoine ont l'obligation d'être immatriculés auprès de l'organisme pour le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS), afin de pouvoir exercer leur métier de façon légale. 

Quand faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ? 

Les situations et contextes dans lesquels certaines personnes ont besoin de l'assistance d'un conseiller en gestion de patrimoine varient selon les besoins. Il peut s'agir par exemple de faire fructifier leur patrimoine afin d'assurer l'avenir de leurs enfants, ou dans le but d'organiser une succession à l'approche de la fin de retraite. Mais aussi, d'autres motifs peuvent conduire les particuliers à être conseillés dans la gestion de leurs actifs : l'agrandissement d'un patrimoine immobilier, ou, tout simplement, la fructification de leur portefeuille. 

Héritage 

Lorsqu'il est question d'héritage ou de succession, il peut être incontournable de faire appel à un gestionnaire de patrimoine. Ce dernier va prendre en charge l'aspect administratif et comptable de la succession. Il peut légalement réaliser l'inventaire de patrimoine et planifier le règlement du passif. Dans le cas où le défunt laisse des dettes, le conseiller en gestion de patrimoine met en place toutes les solutions disponibles afin de recouvrir les créances ainsi que le paiement des dettes. 

Retraite 

Le départ en retraite d'une personne représente une période charnière dans sa vie. En effet, lorsqu'un particulier passe du statut d'actif au statut de retraité, il est important pour lui de s'assurer que sa stabilité financière lui permet de vivre sereinement. Ainsi, l'intervention d'un conseiller en gestion de patrimoine lui permet d'obtenir des conseils sur les différentes stratégies d'investissement à mettre en place. Mais aussi, le gestionnaire propose une planification de la retraite et de l'allocation d'actifs. Dans ce cas précis, le professionnel de la finance peut alors proposer de diversifier les investissements afin d'optimiser leur rentabilité : actions, obligations, achats immobiliers, revente et location immobilière, etc. 

Mariage 

Le mariage est une institution sociale qui existe depuis des siècles. Dans le passé, le mariage était une union entre les familles, établie dans l'optique de garantir la propriété et la richesse. De nos jours, le rôle du gestionnaire de patrimoine dans ce processus est de guider les couples sur la façon de gérer leurs finances pendant et après le mariage. 

La première étape de la planification du mariage est d'instaurer un dialogue ouvert sur la situation financière des futurs époux, avant leur union. Ensuite, le gestionnaire de patrimoine élabore un projet d'avenir permettant au couple d'élaborer un solide plan financier qui leur permet de maîtriser leur budget tout au long de leur mariage, et éventuellement, après leur divorce. 

Investissement immobilier 

Dans le passé, le rôle d'un gestionnaire de patrimoine était de s'assurer que ses clients disposaient de suffisamment de fonds pour maintenir un certain niveau de vie. Aujourd'hui, avec une économie plus complexe et plus volatile, la gestion patrimoniale consiste à conseiller sur les opportunités d'investissement dans le but de maintenir ou d'augmenter la valeur nette des portefeuilles des clients.  

Le marché de l'immobilier est en plein essor et les investisseurs se bousculent pour accroître leur patrimoine immobilier. Il est donc peu surprenant que les banques recrutent des spécialistes en gestion de patrimoine spécialisés dans ce domaine. En effet, les établissements bancaires sont à la recherche de véritables experts en gestion patrimoniale dans le but de concevoir des stratégies de placement de capitaux qui seront investis dans le secteur immobilier. 

Optimisation de la fiscalité 

L'objectif de l'optimisation fiscale est de minimiser le fardeau fiscal total d'un individu ou d'une organisation. L'optimisation fiscale peut impliquer de nombreuses démarches telles que la restructuration des investissements dans un format plus efficace. Mais aussi, la planification d'un meilleur système d'imposition dans l'objectif de fructifier le capital au maximum. 

Dans le but d'optimiser la situation fiscale de son client, le gestionnaire de patrimoine doit en comprendre sa situation financière ainsi que ses objectifs. Par exemple, le professionnel de la finance conseille sur le type d'actifs sur lesquels il est plus intéressant d'investir. Ou encore, le gestionnaire de patrimoine propose des solutions d'amélioration de la répartition et la diversification du portefeuille. 

Ainsi, le gestionnaire de patrimoine assume un rôle clé dans le conseil aux clients sur les implications fiscales de leurs investissements. D'une part parce que la planification fiscale est essentielle pour potentialiser le patrimoine, et d'autre part, il peut être complexe d'anticiper l'impact des investissements immobiliers ou financiers, sans l'expertise d'un conseiller en gestion de patrimoine. 

Création d'entreprise 

Lors de la création d'une entreprise, le gestionnaire de patrimoine est celui qui gère les fonds qui permettront d'investir dans différents capitaux. Le conseiller est alors responsable de la gestion des participations de leurs clients, y compris des actions, des obligations, des fonds communs de placement, ou encore des décomptes de retraite. 

Pour être un excellent gestionnaire de patrimoine, il est important de comprendre le marché financier et son fonctionnement. Cela implique alors de maîtriser en profondeur la gestion des risques et de connaître toutes les astuces qui permettent de diversifier le portefeuille des clients. 

De plus, le rôle du gestionnaire de patrimoine dans un processus de création d'entreprise consiste à prodiguer des conseils et orienter un entrepreneur dans ses décisions financières. Il est alors en mesure d'évaluer la tolérance au risque de l'entrepreneur et de lui proposer des stratégies dans le but de minimiser ces risques. 

Mais aussi, le conseiller en gestion patrimoniale accompagne les entrepreneurs dans la planification de leur future retraite et la souscription à une assurance. Ou encore, le gestionnaire est le conseiller privilégié des créateurs d'entreprise dans l'élaboration d'un plan de trésorerie qui leur permet d'économiser de l'argent et de pouvoir pallier les différents aléas que leur entreprise peut être amenée à croiser. 

Quelle formation pour devenir conseiller en gestion de patrimoine ? 

Pour exercer le métier de gestionnaire de patrimoine ou de conseiller en gestion patrimoniale, il existe de nombreuses voies de formation. 

Sur le marché du travail, les recruteurs ont une préférence pour les candidats titulaires d'un Master ou d'un diplôme délivré par une école de commerce et de gestion. Ces cursus englobent une forte imprégnation dans le domaine de l'économie, avec une spécialisation en fiscalité, en assurance, et en gestion de patrimoine. Ainsi, ce sont des formations accessibles en voie initiale, ou en formation continue pour les candidats salariés. Avec, dans la grande majorité des cas, un concours d'entrée à réussir. Dans tous les cas, cette voie de formation permet aux stagiaires d'être directement opérationnels sur le marché du travail. 

Pour les candidats ayant plus d'une année d'expérience professionnelle dans le domaine de la gestion de patrimoine, il leur est possible de valider un titre d'État par la voie de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Il s'agit d'un parcours qui nécessite le remplissage d'un dossier dans lequel le candidat dévoile ses expériences en rapport direct avec le titre visé. Ensuite, selon le niveau de compétence démontrée par le stagiaire, il peut lui être indispensable de suivre une formation, en tout ou partie. 

Toutefois, certains professionnels de l'immobilier, ou issus du domaine de la finance, peuvent exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine. C'est le cas notamment des agents immobiliers titulaires de la carte professionnelle (Carte T), qui certifie de leurs compétences et expertises dans le domaine de la gestion patrimoniale. Ces professionnels de l'immobilier peuvent être également en possession de la certification de l'autorité des marchés financiers (Certification AMF). 

De plus, un gestionnaire de patrimoine peut provenir directement du domaine de la finance et de l'assurance. C'est le cas notamment des conseillers en investissements financiers, ayant le statut CIF. Mais également des conseillers en investissements financiers ayant suivi une formation IOBSP (intermédiaires en opération de banque et services de paiement). Enfin, certaines compagnies d'assurances proposent des services de gestion de patrimoine en faisant intervenir des conseillers ayant suivi la formation IAS (Intermédiaire en assurance). 

 

Ce qu'il faut retenir : le gestionnaire de patrimoine est un professionnel qui décide des investissements financiers d'une personne. Il gère les actions et les titres financiers, mais également les dividendes, les liquidités, les assurances-vie, ainsi que les placements alternatifs tels que l'immobilier. Tel un véritable spécialiste du domaine financier, le conseiller en gestion de patrimoine est alors responsable de la gestion du portefeuille de son client. En réalisant une planification financière optimale, il permet de rentabiliser le capital de façon pérenne. Le rôle du conseiller en gestion patrimoniale est donc capital à toutes les étapes de la vie de son client : accroissement du patrimoine immobilier, succession et retraite, mariage. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Les métiers de la gestion du patrimoine sont nombreux. Définition du patrimoine, détail des différents métiers, salaires et formations : vous saurez tout.

Comment se finance une entreprise ?

l’Intelligence Artificielle (IA) se fraie un chemin dans la gestion de patrimoine !