Connaissez-vous la différence entre trader et broker ?

 

Nous avons parfois tendance à confondre les professions de trader et de broker. Il existe plusieurs raisons à cela. D’une part, le cinéma, la littérature et la presse utilisent fréquemment le terme de broker pour désigner ces deux professions. D’autre part, le vocabulaire du secteur financier est souvent rébarbatif pour les néophytes. D’ailleurs, même les experts emploient parfois le terme de brokers pour parler des traders.

Il existe pourtant des différences fondamentales entre ces deux professions. Plusieurs d’entre elles ont même été évoquées lors de congrès et de conférences.

 

Traders et brokers évoluent-ils sur le même marché ?

 

Les traders et les brokers sont des agents qui travaillent sur le marché financier. Ils sont chargés d’y réaliser différentes opérations. Ils ont néanmoins des fonctions sensiblement différentes. Il est vrai que traders et brokers opèrent tous deux sur les marchés boursiers, où ils achètent et vendent des actions, et qu’ils ont un impact direct sur l’économie. Mais tandis que l’un d’eux donne des ordres d’achat et de vente, l’autre se charge de les exécuter.

 

Quel est le rôle de chacun d’eux dans ce secteur ?

 

Les professions de Trader et de Broker sont souvent complémentaires.

 

  • On nomme trader la personne ou l’entreprise qui achète ou vend les actions. C’est, pour ainsi dire, la tête pensante. Le trader est l’une des parties du contrat d’achat ou de vente d’actions. Il peut agir en tant que vendeur ou en tant qu’acheteur. Toute personne physique ou morale peut donc être trader. En d’autres termes, les personnes et les entreprises peuvent acheter ou vendre des actions. Elles n’ont besoin pour cela d’aucune formation spécifique, ni d’aucune accréditation. Tout du moins en théorie. Il leur suffit d’observer le comportement des marchés boursiers, de disposer des fonds suffisants et de prendre la décision d’acheter ou de vendre. Toutefois, le trader ne peut réaliser lui-même ces opérations.
  • Le broker est chargé de les exécuter. C’est un intermédiaire habilité à effectuer ces opérations sur les marchés financiers. En tant qu’entité financière dûment accréditée pour effectuer des opérations financières en bourse, il est chargé de mener à bien les décisions d’achat ou de vente prises par le trader.

 

Quelles sont les principales différences entre un trader et un broker ?

 

La principale différence, c’est que n’importe qui peut être traderTout le monde peut acheter ou vendre des actions… mais les ordres de bourse ne peuvent pas être passés par n’importe qui. Pour réaliser ces opérations, il faut un intermédiaire : c’est le broker. Ce broker peut être une personne physique ou une entité financière.

 

Le trader qui décide d’acheter ou de vendre des actions communique ses instructions au broker et celui-ci se charge de réaliser concrètement ces opérations. Alors que le trader tire ses bénéfices des opérations d’achat et de vente, le broker est rémunéré à la commission.

 

Y a-t-il des similitudes entre trader et broker ?

 

Tous deux agissent sur les marchés financiers et ont pour but de retirer un profit maximum de chaque opération. Mais leurs points communs s’arrêtent là. Lorsqu’un broker agit non seulement pour le compte de ses clients, mais également en son propre nom, il doit s’entourer d’un certain nombre de précautions et tenir des comptes séparés pour garantir la transparence et la sécurité des transactions.

 

Les traders prennent leurs décisions en se basant sur différents critères. Les swing traders agissent souvent par intuition. Ce sont des personnes qui « pressentent » que certaines valeurs évolueront dans tel ou tel sens au bout d’une certaine période. Les traders de position visent des bénéfices à long terme. Ils investissent dans des actifs dont la valeur doit augmenter au bout d’un an. C’est généralement la durée d’un exercice comptable. Les daily traders analysent quotidiennement le marché. Ils connaissent parfaitement ses tendances et agissent en conséquence. Enfin, les scalpers achètent et vendent des devises et des actions à court terme.

 

Les brokers sont les intermédiaires qui exécutent les ordres des traders, à condition, bien sûr, de disposer de garanties suffisantes.

 

Quel est le degré de complémentarité de ces deux profils professionnels ?

 

Le profil des traders est très variable. Un simple coup de fil permet à femme au foyer qui s’intéresse aux cotations en bourse de devenir trader. Mais il existe aussi des traders professionnels hautement spécialisés. Comme dans beaucoup de domaines, la plupart des traders ont une connaissance approximative de l’environnement dans lequel ils opèrent.

 

Un bon broker aura donc un rôle d’intermédiaire. Il pourra aussi avoir un rôle annexe de conseil en investissements. De nos jours, les brokers en ligne mettent à la disposition des traders toute sorte d’outils d’analyse, comme des statistiques et des historiques d’évolution de différentes valeurs, et même des simulateurs de bourse qui permettent de « jouer » à être trader.

 

En définitive, traders et brokers sont de véritables symboles de complémentarité. Le trader ne peut opérer sans le broker et le broker serait inoccupé sans le trader.

Le MBA Trading Finance de Marché est une aide précieuse pour ceux qui veulent intervenir avec succès sur les marchés financiers. Vous pouvez consulter librement le programme de ce master.