Fables et idées reçues à propos du trading

 

 

 

Le monde du trading est captivant. Il attire tous les regards, mais demeure mal connu, et le halo de mystère qui l’entoure est sans doute à l’origine de bon nombre d’idées fausses apparues au cours des dernières années.

Le cinéma, les informations et la culture populaire ont engendré à son sujet des croyances qui sont bien éloignées de la réalité. Il en résulte qu’on a tendance à imaginer le trader comme un cadre en costume cravate, ou à lui attribuer des comportements irrationnels tirés de certains films. Nous allons tenter ici de démystifier ces légendes pour vous permettre de mieux comprendre le trading.

 

Jouer de l’argent en bourse

On entend souvent dire que les traders jouent leur argent sur les marchés boursiers. De toutes les légendes, c’est sans doute celle qui énerve le plus les initiés. Non. Un trader ne joue pas d’argent. La bourse n’est pas une loterie. Un trader investit son argent en bourse.

Le trading consiste en définitive à investir un minimum d’argent dans l’espoir d’en retirer un bénéfice maximum. Le trader y parvient grâce à sa formation, à son travail d’analyse, et à son expérience. Il n’investit pas au hasard sur telle ou telle valeur.

 

Une autre idée reçue : le trading permettrait de devenir riche

Soyons réalistes : 95 % des personnes qui investissent sur le marché boursier perdent de l’argent. Cette croyance fait donc partie des rumeurs les plus fallacieuses qui courent sur le trading.

Notre intérêt est logiquement de remporter des succès sur les marchés et de gagner de l’argent. Mais combien de personnes y parviennent-elles vraiment ? Autant que de startup capables de devenir des Facebook ou des Google ! Les grands gourous du trading ont certes fait fortune avec des coups de génie... mais aussi en investissant des sommes astronomiques dont nous sommes loin de disposer.

 

En devenant trader, vous gagnerez de l’argent rapidement

Dans l’univers du trading, on n’obtient rien sans effort. Nous avons déjà évoqué le thème de la formation. Un bon trader a acquis énormément de connaissances. Et même ainsi, il doit prendre le temps d’observer le marché, les tendances, les variations de prix des matières premières, etc. Bien sûr, vous pouvez occasionnellement gagner de fortes sommes, mais derrière cela, il y a de nombreuses heures de travail. Il s’agit là encore de l’un de ces mythes qui ont le don d’énerver les traders.

 

Quelques cours et deux ou trois livres suffisent pour mettre au point un système gagnant

Encore une autre de ces idées reçues visant à minimiser l’importance de la formation et de l’effort. Non. Dans le monde du trading, il n’y a pas de formule magique. Le marché est mouvant, les tendances ne se répètent pas systématiquement, et lire quelques livres n’est pas suffisant.

La plupart des traders ont une formation universitaire ou ont suivi des études supérieures dans une école de commerce, ils ont une expérience des marchés, et ne se contentent pas de lire des livres. Ils lisent également les journaux tous les jours. Vous pensez encore qu’un simple cours en ligne pourrait suffire ?

Le trading mobile : une idée courante qui n’est pas sans fondement.

Une pendule, même cassée, finit par donner l’heure exacte deux fois par jour. Il en va de même des idées reçues concernant le trading, et il fallait bien évidemment une exception pour confirmer la règle. On dit que le trading est une activité réalisable un peu partout. C’est vrai... à quelques nuances près.

La technologie a beaucoup évolué et il est maintenant possible de vérifier l’état des marchés et d’investir à partir de n’importe quel dispositif connecté à Internet. Néanmoins, le métier de trader est particulièrement stressant. Il exige un niveau de concentration maximum. Il n’est donc pas vraiment indiqué d’aller effectuer ses opérations dans une cafétéria. Il est plus approprié de le faire dans environnement calme et agréable.

 

Les mythes associant trading et dolce vita

Si vous devenez trader, vous passerez votre vie à voyager et à discuter avec des personnes célèbres autour d’un verre dans des lieux prestigieux. Voilà qui ressemble à un rêve... mais qui ne correspond pas forcément à la réalité. Le trader a des horaires de travail bien précis. Il doit s’astreindre à une certaine discipline et ne doit pas ménager ses efforts pour réussir. Cette vision idyllique de la profession semble tout droit venue d’Hollywood.

 

Le trading, c’est faire travailler l’argent à votre place

Cette phrase légendaire, prononcée par l’un des plus célèbres gourous du trading, ne correspond pas vraiment à la réalité. En la modifiant légèrement, on pourrait dire que le trading, c’est travailler à l’augmentation de son capital.

 

Le trading : une alternative au chômage ?

C’est une idée reçue lourde de conséquences. Être au chômage, c’est se trouver dans une situation critique, parfois même désespérée. Certains chômeurs, sans aucune formation en matière de trading, s’imaginent parfois pouvoir gagner facilement de l’argent en investissant en bourse. Lorsque l’on est au chômage, on ne dispose généralement pas de liquidités importantes. Risquer de l’argent en investissant sans connaissances suffisantes est parfaitement irresponsable.

Il ne viendrait à l’idée de personne de tenter d’opérer un patient sans être chirurgien. La même chose s’applique au trading. C’est une profession sérieuse que l’on ne peut exercer sans avoir reçu une formation spécifique. Méfiez-vous des idées reçues !