Les techniques de financement pour une entreprise

Les techniques de financement pour une entreprise
Techniques de financement

Le financement d’une entreprise est au fond assez semblable au financement d’un particulier : il peut provenir de fonds propres ou de fonds externes et servir à financer aussi bien le quotidien que des projets à plus ou moins long terme. La recherche de financement est inévitable pour toute entreprise qui se lance, et elle est souvent nécessaire pour celles qui cherchent à se développer. Il existe heureusement de nombreuses techniques de financement pour tous les besoins et tous les projets…

 

Quelles sont les techniques de financement ?

Selon ses besoins et ses projets, une entreprise peut choisir d’opter pour un financement à court terme ou un financement à long terme..

 

Les techniques de financement à court terme

Le financement à court terme a une durée inférieure à un an, ce qui signifie par exemple que l’argent emprunté doit être remboursé dans les douze mois. Ce mode de financement sert en général à financer l’activité quotidienne de l’entreprise (règlement des achats, paiement des salaires, loyers…). Il constitue un apport de trésorerie pour combler un manque provisoire de liquidités.

Les principales solutions de financement à court terme sont :

  • L’autofinancement : l’entreprise utilise son capital et l’argent de ses associés.
  • La négociation des délais de paiement : l’entreprise rallonge le délai de paiement de ses fournisseurs, tout en raccourcissant le délai de paiement client afin de maximiser sa trésorerie disponible.
  • L’emprunt à court terme : appelé aussi « crédit de trésorerie », il permet d’assurer l'équilibre de la trésorerie de l’entreprise en cas notamment de dépense imprévue ou de client défaillant.
  • La facilité de caisse : il s’agit d’une autorisation temporaire de découvert qui permet à la banque d’honorer les paiements de l’entreprise même si le compte est débiteur.
  • L’escompte : la banque vous avance une somme que vous devez recevoir très prochainement d’un client (et qu’il s’engage à verser en signant une lettre de change ou un billet à ordre comportant la date de l’échéance et le montant du règlement).
  • La cession daily : il s’agit d’une forme d’escompte sans signature de document de la part du client (la banque peut dans ce cas réclamer directement le paiement de la facture auprès du client).
  • L’affacturage : cette technique consiste à céder ses factures à une entreprise tierce, qui vous règle immédiatement à la place du client et se charge du recouvrement, moyennant le paiement d’un faible pourcentage sur le montant des créances.

 

Les moyens de financement à long terme

Contrairement au financement à court terme dédié aux besoins en fonds de roulement, le financement à long terme sert à financer les investissements de l’entreprise nécessaires à son développement. Il peut être utilisé pour acquérir par exemple des marques, des bâtiments ou des équipements, mais aussi pour répartir un remboursement important sur un temps plus long. Le financement à long terme s’étend généralement sur plusieurs années.

Les principales solutions de financement à long terme sont :

  • Lemprunt bancaire : lendettement par emprunt bancaire nécessite un accord de la banque, qui dépendra du type de projet à financer et du niveau dendettement de lentreprise. Ce financement présente linconvénient d’être couteux, car il entraine le remboursement du capital emprunté et des taux dintérêt sur plusieurs années.
  • Lautofinancement : ce mode de financement dépend des réserves de trésorerie de lentreprise. Il suppose que lentreprise soit capable de générer régulièrement des excédents.
  • Le crédit-bail : ce mode de financement dinvestissement consiste à louer un bien, comme un bâtiment ou un équipement, sur une durée fixée à lavance.
  • Laugmentation des capitaux propres : il consiste à faire financer par les actionnaires les investissements de lentreprise, en échange dune part de capital.
  • Le capital risque : il s’agit d’une prise de participation par un ou plusieurs investisseurs au capital d’une société non cotée.

 

Les techniques de financement les plus connues

Il existe trois manières classiques de financer une entreprise : en utilisant des fonds internes, en s’endettant et en procédant au montage de financement par actions.

1. Les fonds internes

Les entreprises préfèrent généralement financer leurs dépenses et leur croissance grâce à leurs fonds internes, c'est-à-dire grâce aux liquidités et aux économies que l’entreprise possède déjà. Le principal avantage de ce mode de financement est que vous n'avez pas à rembourser d'argent ni à vous endetter.

Cependant, le financement interne épuise les liquidités disponibles de l’entreprise, ce qui peut entraîner des problèmes de trésorerie plus tard, au moment de payer les dépenses. Cela peut également étouffer la croissance de votre entreprise en vous empêchant de profiter des opportunités.

2. L’endettement

Le financement de l’entreprise par emprunt consiste à emprunter de l'argent à un prêteur, comme une banque ou une autre institution financière. L’emprunt présente l’intérêt de préserver le contrôle de l’entreprise et de ses bénéfices, contrairement par exemple au financement par les actionnaires, qui se fait en échange d’une part de capital.

3. Le financement par actions

Dans le cas du financement par actions, l’investisseur fournit un financement en échange de la possession d'une partie de l’entreprise. L’intérêt de cette technique de financement est qu’elle permet généralement d’obtenir des fonds rapidement. L’inconvénient est qu’elle conduit à perdre le contrôle et la propriété d'une partie de l’entreprise. Il peut également être difficile de trouver de bons investisseurs sur le long terme, prêts à vous accompagner dans la durée.

Vous souhaitez vous épanouir et réussir dans un métier technique à forte valeur ajoutée ?

Notre MBA Gestion de patrimoine vous apprend à maitriser les environnements juridiques, financiers et fiscaux de la gestion de patrimoine financier et immobilier.

Ces articles peuvent vous intéresser

Quelles sont les spécificités et quels sont les atouts de cet acteur incontournable de la nouvelle économie ?

L’alternance est un moyen très efficace d’intégrer le monde du travail !

Formation hors Parcoursup: comment intégrer une école de commerce hors parcoursup sans passer par la plateforme ?