Prospective : 5 tendances fortes qui devraient rythmer le marketing digital en 2022

Tendances marketing digital 2022

Prospective : 5 tendances fortes qui devraient rythmer le marketing digital en 2022

La partie « digitale » du marketing a progressivement dominé la partie « offline » lors de la dernière décennie. La pandémie, et les mesures de distanciation qu’elle a engendrées, a fini par asseoir le marketing digital en premier poste de dépense dans les départements marketing. Et la tendance ne devrait pas faiblir. Selon HubSpot, 51 % des entreprises prévoient d’augmenter leur budget marketing digital en 2022. Dans ce billet de prospective, l’équipe de rédaction revient sur les 5 tendances marketing digital du « monde d’après ». C’est parti !

 

#1 L’Inbound Marketing est parti pour rester !

 

L’Account-Based Marketing (ABM) s’impose progressivement dans le B2B. Le Marketing direct, avec le Cold Calling notamment, revient en force. Quid de l’Inbound Marketing, qui consiste à produire des contenus de qualité pour attirer des leads sur le site web de l’entreprise ? A en croire HubSpot, il est parti pour rester ! En effet, 80 % des entreprises prévoient de conserver ou d’augmenter leur budget Inbound en 2022 avec notamment :

  • Des pratiques SEO (identifier les mots-clés stratégiques, optimiser les contenus existants, décrocher des positions 0, etc.) ;
  • La création de contenu à haute valeur ajoutée ;
  • La diffusion des contenus auprès de la bonne cible (et au bon moment).

On vise ici à attirer, séduire, engager puis fidéliser. Toujours selon HubSpot, les entreprises devraient oser davantage le Marketing Automation pour réduire les coûts et mieux exploiter la Data à tous les niveaux du parcours d’achat.

 

#2 Les marketeurs osent désormais la « MarTech »

 

La MarTech, contraction de Marketing Technology, est longtemps restée l’apanage des grands groupes et des entreprises portées sur l’innovation. Aujourd’hui, et malgré le contexte d’incertitude, les marketeurs sont plus enclins à s’ouvrir à la MarTech. Avec les nombreux cas d’étude documentés, ces derniers sont plus sensibilisés aux avantages des nouvelles innovations Marketing. C’est en tout ce qu’a révélé une étude récente signée Oracle. On y apprend par exemple que les marketeurs plébiscitent :

  • Les Chatbots. Ces robots conversationnels sont capables de simuler un agent humain pour échanger avec un prospect, le qualifier et même le convertir dans certains cas. Les Chabots viennent aussi prolonger les horaires de disponibilité du service client (24/7) et soulager ainsi les équipes marketing sous pression.
  • Le Marketing Automation, notamment sur les tâches redondantes. Il s’agira donc de les automatiser pour réduire le coût de revient et permettre aux marketeurs et aux équipes de la relation client d’aller vers plus de personnalisation.
  • L’Intelligence Artificielle (IA) pour mieux analyser les données liées au comportement des prospects sur internet et affiner la création de contenu.

#3 Les vidéos courtes, un aimant à engagement

Popularisées ces trois dernières années, les vidéos de courte de durée ne montrent aucun signe d’essoufflement, poussées notamment par l’essor vertigineux de TikTok. Le géant chinois a même été imité par Instagram (Reels) et YouTube (Shorts) qui se disputent le temps d’attention de plus en plus réduit des internautes. Concrètement, les vidéos courtes affichent le meilleur retour sur investissement (ROI) dans le marketing B2C après le marketing d’influence (HubSpot, 2021). Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les marques.

En effet, les vidéos courtes sont par définition moins coûteuses à produire. Mieux : les internautes semblent friands des vidéos de type « coulisses » qui ne nécessitent pas un effort de post-production. Toujours selon HubSpot, les vidéos courtes sont la tendance dans laquelle les marketeurs prévoient d’investir le plus en 2022. Par ailleurs, environ 33 % des spécialistes du marketing B2C investissent déjà dans le contenu de format court, tandis qu'un tiers de ceux qui ne l'ont pas encore fait prévoient de sauter le pas en 2022. A vos smartphones, à vos filtres et surtout, à vos idées créatives !

 

#4 La montée en puissance des (micro)influenceurs

Le marketing d’influence avait donné quelques signes d’essoufflement pendant la pandémie, avant de renouer avec ses chiffres impressionnants. En 2022, il devrait consolider sa position de canal d’acquisition de leads. Il affiche d’ailleurs le meilleur ROI parmi les différents leviers Marketing selon HubSpot.

Logiquement, 61 % des marketeurs B2C disent vouloir tirer parti du « pouvoir » des influenceurs en 2022 (HubSpot). Cela dit, les marques ne s’intéresseront plus exclusivement aux influenceurs les plus populaires. Elles devraient explorer la piste des « micro-influenceurs » ayant moins de 100 000 followers sur les médias sociaux… ces derniers étant parfois plus qualifiés et plus engagés.

 

#5 La RSE au centre des préoccupations du Consom’Acteur

Aujourd’hui plus que jamais, les consommateurs attendent des marques qu’elles soient plus transparentes et qu’elles l’affichent ouvertement sur les médias sociaux. On parle même de l’émergence du persona de Consom’Acteur.

Selon le baromètre « Elderman Trust » de 2020, les consommateurs considèrent la confiance comme un facteur déterminant dans leurs décisions d'achat. En 2022, les marques devront répondre à cette demande et faire preuve d’authenticité. Si seuls 33 % des marketeurs B2C estiment que la RSE est une tendance importante, 45 % d’entre eux prévoient d’augmenter leurs investissements en la matière cette année.

Vous l’aurez compris, le marketing digital consolide sa place de moteur de croissance incontournable. Vous souhaitez faire partie de l’aventure ? Le MBA Marketing Digital & Innovation de l’ESLSCA vous outille pour briller !

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Interview : L’importance de la data dans le monde de l’entreprise

Challenge Accenture : le podium pour l'ESLSCA Business School Paris

6 astuces pour bien gérer son budget étudiant