Que sont les Hedge funds et comment fonctionnent-ils ?

Article hedge Funds

Les hedge funds sont des formes d'investissement alternatif qui regroupent des capitaux investis dans des actifs variés. Ce type d’investissement agressif et risqué est souvent décrié, mais il peut être fortement rentable. Les hedge funds occupent une place importante dans la finance, et ils ne se sont même jamais aussi bien portés avec plus de 4000 milliards de dollars d’encours. Il n’existe cependant pas de définition exacte et légale des hedge funds : raison de plus pour étudier ces produits financiers d’un peu plus près.

 

Qu'est-ce qu'un hedge fund?

Contrairement à ce que son nom indique (« hedge fund » signifie « fond de couverture »), un hedge fund est tout sauf un produit sans risque. Les hedge funds sont des fonds spéculatifs appartenant à la famille des financements alternatifs, comme par exemple le financement participatif (crowdfunding) ou le prêt inter-entreprise.

Les hedge funds prennent la forme d’un fonds commun réservé à des investisseurs accrédités (institutions privées ou particuliers souhaitant s’investir dans la gestion de patrimoine) car le ticket d’entrée est généralement élevé (plusieurs centaines de milliers de dollars au minimum).

La spécificité des hedge funds est que ces produits d’investissement sont beaucoup moins réglementés que les fonds classiques proposés par les organismes de financement ou les établissements bancaires, sous forme de SICAV ou de Fonds commun de placement (FCP), par exemple. Ils sont essentiellement conçus pour générer des rendements importants, que le marché soit haussier ou baissier. Les hedge funds sont ainsi souvent présentés comme totalement indépendants des évolutions des marchés, même si ça n’est en fait pas toujours le cas.

Le but d’un hedge fund est de maximiser son rendement et de minimiser les risques en multipliant les formes d’investissement : prises de positions courtes et longues, achats et ventes d’actions, négociations d’obligations, de devises, de titres convertibles, de matières premières et agricoles, de produits dérivés… Comme son nom l'indique, le fonds tente de « couvrir » les risques pour le capital de l'investisseur contre la volatilité du marché en utilisant des approches d'investissement alternatives.

Comment fonctionnent les hedge funds?

Les hedge funds utilisent des techniques de financement complexes qui les rendent peu dépendantes de l’état des marchés. Leurs performances dépendent plutôt de l’habileté des gestionnaires, qui utilisent principalement 3 méthodes :

  • L’effet de levier (leverage) consiste à emprunter des fonds pour investir sans capital, en pariant sur le futur rendement de son portefeuille. Les gestionnaires utilisent fréquemment un effet de levier de 10, ce qui signifie qu’ils investissent 10 fois plus d’argent que ce qu’ils possèdent réellement !
  • La vente à découvert (short selling) consiste à parier sur la baisse de titres que l’investisseur ne possède pas, mais qu’il emprunte en espérant les racheter moins chers plus tard. Cette stratégie est très risquée en cas de tendance haussière rapide du marché.
  • L’active trading consiste à réaliser un très grand nombre de transactions en multipliant les achats et les ventes afin de réaliser une gigantesque quantité de micro-gains.

 

Qui peut investir dans un hedge fund?

Même si rien ne l’interdit, les hedge funds ne sont pas destinés au grand public car le ticket d'entrée moyen se situe autour de 500 000 dollars et peut atteindre plusieurs millions de dollars.

Les clients de hedge funds sont généralement des grandes fortunes qui souhaitent investir discrètement, des banques d’affaire, des institutions financières, des fonds de pension ou d’autres fonds d’investissement (appelés « fonds de fonds »).

Les caractéristiques d'un hedge fund:

Caractéristique 1 : une implantation dans les paradis fiscaux

Plus de 80% des hedge funds sont implantés dans des paradis fiscaux peu ou pas réglementés, ce qui leur permet de rester discrets tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Caractéristique 2 : un investissement à moyen terme

Les hedge funds sont peu liquides ce qui signifie qu’ils peuvent rarement être achetés ou vendus rapidement. La durée minimale d’investissement est le plus souvent de 2 à 3 ans.

Caractéristique 3 : des stratégies d’investissement risquées et sophistiquées

L’objectif de rendement absolu (« absolute return ») déconnecté du marché pousse à prendre de nombreux risques en pariant à la fois sur des entreprises surévaluées et des entreprises sous-évaluées. La stratégie de hedging (« hedging strategy ») consiste alors à détenir deux positions opposées pour compenser d’éventuelles pertes par d’éventuels gains.

Caractéristique 4 : des commissions très élevées

Les gérants de hedge funds prélèvent des montants de commissions de performance très élevés, composés de frais de gestion fixes et variables pouvant atteindre plus de 20% en cas de sur-performance.

Rappelons pour conclure que les hedge funds peuvent enregistrer des pertes très importantes en cas de retournement généralisé du marché. La recherche de performance absolue se paie au prix d’une forte prise de risque : vous voilà prévenus !

 

Vous souhaitez à votre tour apprendre toutes les subtilités de la gestion financière pour vous spécialiser en gestion de patrimoine ? Révélez votre fibre de manager de la finance en choisissant notre MBA Online Gestion de patrimoine.

Ces articles peuvent vous intéresser