Recrutement : nouveaux profils, nouvelles méthodes ?

Miser sur de nouvelles énergies, de nouveaux talents c’est essentiel pour le développement des entreprises. Mais les nouveaux profils n’ont pas les mêmes attentes que leurs aînés. Pour attirer à vous les meilleurs, sachez leur parler !

 

« On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre » … L’adage populaire bien connu, s’applique à n’en pas douter au recrutement des forces vives des entreprises. Selon les chiffres publiés au début de l’année 2018 par l’INSEE, les Millenials représenteront 75% de la population active dans le monde à l’horizon 2025. Et cette génération n’a finalement plus grand-chose de commun avec ses aînés. Plus technophiles, plus connectés, mais aussi plus prompts à quitter une entreprise au sein de laquelle ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent, les Millenials envisagent l’activité professionnelle sous un autre angle !

 

Le métier : une affaire passion et d’épanouissement personnel

Si l’on s’en réfère à une enquête réalisée en janvier 2018 par Domplus-BVA réalisée, il apparaît que pour 58% des jeunes salariés, travailler représente d’abord et avant tout une source d'épanouissement personnel. Une réalité qui conditionne considérablement la façon dont une entreprise saura attirer les talents. Et si, pour 71% des moins de 35 ans, le salaire demeure prédominant dans les choix professionnels, l’ambiance au travail se classe au deuxième rang des critères (62% des personnes interrogées) avant même la nature ou le contenu des tâches à accomplir qui occupent la troisième marche du podium (45%). 75% des jeunes interrogés considèrent enfin qu’il est primordial d'exercer une activité professionnelle qui les passionne.

 

Bien-être et flexibilité au service de l’engagement

Il est révolu le temps des conditions de travail austères et rigides. Sous l’effet de la transformation digitale, l’exercice professionnel ne connaît plus vraiment de frontières physiques et les collaborateurs entendent bien disposer d’une réelle flexibilité dans l’accomplissement de leurs missions. Dans quel but ? Mieux concilier vie privée et vie professionnelle. Pour 88% des interrogés, il est indispensable d'établir une frontière entre les deux. Toutefois, 56% des jeunes jugent qu'il est difficile aujourd'hui de séparer les deux ; ils sont 54% à effectuer des tâches personnelles pendant leur travail et à l'inverse, 45% à effectuer des tâches professionnelles pendant leurs jours de repos. Créer les conditions d’un télétravail facilité, miser sur des organisations moins strictes davantage fondées sur la confiance et le travail collaboratif telles sont les attentes de vos futurs collaborateurs.

 

Dénicher les talents…

Recruter aujourd’hui, n’est pas qu’une question de description de poste ou de conditions de travail. Bien sûr, vos annonces devront décrire la nature du poste, les attendus ou encore la rémunération et les avantages. Mais les candidats ont désormais de nouveaux réflexes ! Sous l’influence des réseaux sociaux, ils n’hésiteront plus à se renseigner sur votre entreprise. Il est donc essentiel de tout mettre en œuvre pour être visible et perçu positivement sur Internet. Mettez en avant vos engagements RSE, les atouts de votre entreprise ou les conditions de travail que vous proposez. En un mot, démontrez que la notion d’expérience collaborateur vous est aussi chère que l’expérience client ! Si vous misez sur des sites spécialisés et des réseaux sociaux professionnels pour attirer les talents, respectez les règles du jeu !