Comment être productif au travail

Article - Comment être productif au travail

Depuis la rentrée, malgré vos bonnes résolutions, vous n'arrivez pas à travailler efficacement. Vous vous déconcentrez pour un rien. Pire, vous n'avancez ni sur vos révisions ni sur votre to-do list, et vos dossiers restent au point mort. Résultat ? Vous commencez à perdre votre motivation. Pas de panique ! Il est possible d'inverser la tendance et de vous remobiliser. Grâce à nos conseils simples à appliquer, découvrez comment être productive au travail et optimiser votre temps.

Pourquoi je n'arrive pas à être productif ?

La démotivation

Tout est en place ! Vous êtes devant votre ordinateur. Votre traitement de texte est ouvert, ainsi que vos fiches et vos prises de notes. Pourtant, vous n'avancez pas. L'exercice pourrait être plié en 1 h en travaillant à fond. Mais vous n'arrivez pas à vous y mettre. En manque d'inspiration, vous perdez même du temps à errer sur Internet alors que la deadline de vos travaux approche à grands pas. Face à l'ampleur du travail à accomplir, vous avez perdu toute votre motivation. Trop de recherches à faire, de textes à rédiger : vous avez l'impression d'être face à une montagne infranchissable. Aucun doute : vous êtes complètement démotivé. Plus vous retardez l'échéance, plus vous accumulez du travail avec de moins en moins de temps pour l'exécuter. Pour sortir de ce cercle vicieux, envisagez votre projet étape par étape plutôt que dans sa vision globale.

La procrastination

Allant souvent de pair avec la démotivation, la procrastination est l'ennemie numéro une de la productivité : elle vous empêche de passer sérieusement à l'action. Quand on procrastine, tout nous semble plus important que d'avancer sur nos cours ou nos projets. Aller faire une course, envoyer un message à un ami, répondre à un mail ou faire du rangement : tout est prétexte à se détourner de notre but initial, celui de travailler. Pour contrer la procrastination, il est indispensable d'identifier ses causes : elle peut naître d'un profond désintérêt pour les tâches à effectuer. À l'inverse, procrastiner peut être une parade face à une réelle peur de l'échec : on cherche à fuir par crainte de se confronter à notre incapacité.

La pression et le stress

Parfois, l'enjeu est tel qu'il nous paralyse. Un rapport à rendre avec un coefficient important, une étude de cas ou un mémoire de fin d'études sont autant de travaux majeurs qui jalonnent le parcours étudiant. Face à l'évaluation des professeurs et à une note finale qui influera sur votre scolarité, il arrive que le stress et la pression vous empêchent d'avancer. On remet en question ses connaissances et ses compétences, sûr d'échouer. La méditation peut vous aider à évacuer les tensions et faire retomber la pression. Pour cela, plusieurs solutions : vous pouvez pratiquer des exercices de respiration, faire du yoga ou suivre une application zen. Facile à mettre en place, cet exutoire vous permettra de retrouver de la sérénité et de vous recentrer sur vos objectifs.

Conseils pour travailler plus vite au travail

Aménager son espace de travail

Comment travailler plus vite ? En vous mettant dans des conditions optimales. Quel est le meilleur moyen de garder les idées claires ? Faire le ménage sur votre bureau ! Rangez votre table de travail, chaque chose à sa place. Triez et jetez ce qui ne vous sert plus. Cela vous permettra de gagner un temps fou dans vos sessions de travail. Évitez les sources de désordre qui pourraient encombrer cet espace dédié à votre productivité : ne prenez pas vos repas devant votre ordinateur. Au contraire, faites une vraie pause déjeuner, allez faire un petit tour pour vous changer les esprits, et revenez sur vos travaux, plus déterminé que jamais.

Écarter les sources de distraction

Le secret pour être productif au travail ? Rester concentré ! Pour cela, l'une des clés reste d'éloigner toute sorte de distraction. Notamment la plus grande source de tentation : votre téléphone portable. Notifications d'emails ou de messages privés, réseaux sociaux : regarder votre smartphone toutes les 3 minutes vous empêche de rester focus sur vos tâches. Conseil : mettez votre téléphone sur silencieux, et placez-le dans une autre pièce que celle de votre bureau, pour éviter d'être distrait. Certaines applications permettent de filtrer les appels urgents et bloquent l'accès aux sources de divertissement : une solution idéale pour conserver toute votre attention.

Travailler en fractionné

Pour ce devoir d'économie, vous avez évalué votre temps de travail à 4 h minimum ? Rien de plus démotivant que de savoir que sa session de travail va s'éterniser et durer plusieurs heures en continu. C'est le meilleur moyen de repousser l'échéance jusqu'au dernier moment, et commencer à travailler à 19 h pour terminer à 1 h du matin quand on a passé l'après-midi à scroller TikTok et Instagram. Alors, comment être efficace au travail ? Une astuce imparable : décomposer votre projet en plusieurs phases. Premier objectif : faites la première partie. Puis avancez pas à pas jusqu'à l'étape suivante. Si le devoir ne vous y contraint pas, vous n'êtes pas obligé de travailler de manière linéaire, en suivant un ordre.

Adopter la méthode Pomodoro

Connaissez-vous la technique des tomates ? Dite Pomodoro (pour « tomate » en italien), la méthode consiste à s'appuyer sur un minuteur pour planifier des plages de travail de 25 minutes. L'idée vous semble saugrenue ? Elle est pourtant diablement efficace ! Car 25 minutes est un temps suffisamment long pour avancer sur une tâche à haute concentration. Et assez court, pour réussir à rester concentré, et ne pas être tenté de faire autre chose. Ou en tout cas, de revenir plus facilement au travail. Une technique particulièrement probante pour limiter les interruptions. Et surtout éviter le multitasking (ou multitâche) qui disperse votre énergie et vous épuise sans résultats.

Croquer sa grenouille en premier

C'est l'un des préceptes phares de tous les spécialistes en organisation : manger sa grenouille en premier dans sa journée. C'est-à-dire, effectuer, avant toute autre chose, la tâche la plus dure, ou le travail qui requiert le plus d'efforts de concentration. Une fois accomplie, vous pourrez vous libérer d'un poids et travailler plus vite sur vos autres projets secondaires.

Rester productif à long terme

Apprendre à prioriser ses tâches

Pour faciliter votre organisation et gagner en productivité, il est indispensable de savoir prioriser vos différentes tâches. Quel devoir va prendre le plus de temps à faire ? Celui qui nécessite le plus de concentration, qui compte le plus dans votre note du semestre. Certaines matières demandent-elles plus d'investissement que d'autres ? Dans quelles spécialités les professeurs sont-ils les plus exigeants ? En classant vos travaux par ordre d'importance et de quantité de travail, vous pourrez davantage optimiser votre temps, et progresser plus sereinement.

Trouver sa propre routine

Difficile de ne pas retomber dans ses mauvaises habitudes, et de procrastiner de nouveau dans quelques semaines. La méthode infaillible pour être efficace dans son travail, et le rester sur toute l'année scolaire, reste de déterminer votre routine idéale. Selon votre rythme, à vous d'analyser si vous êtes plus performant en travaillant très tôt le matin, plutôt le midi, ou après déjeuner. Ou bien est-ce le soir, voire la nuit ? Quel lieu vous apporte le plus d'énergie et de concentration ? Chez vous ? À la bibliothèque ? En travaillant seul ou avec des camarades de classe ? En silence ou en musique ?

En identifiant ces différents paramètres, vous pourrez à coup sûr trouver les modalités les plus optimales. Et planifier ensuite vos sessions de travail sur votre agenda. C'est une méthode imparable pour réussir votre formation, à l'instar du bachelor en management.

Utiliser la méthode SMART pour booster sa productivité

Vous vous demandez comment être performant au travail ? Appliquez la méthode SMART. Cette technique phare du marketing s'avère être l'un des piliers de la stratégie de tout entrepreneur. En pratique, elle consiste à se fixer des objectifs en suivant des critères précis. Ils doivent répondre à 5 principes suivants et être : « Spécifiques », c'est-à-dire précis (ex. : rédiger 2 parties de mon étude de cas). « Mesurables » pour visualiser votre progression. « Atteignables » : avez-vous les compétences suffisantes pour atteindre cet objectif ? « Résonnants » : sont-ils en cohérence avec la vision globale du projet ? Et enfin « Temporellement définis », avec une date limite réaliste.

SMART se révèle un outil très efficace : en définissant vos objectifs simplement et avec clarté, vous maximisez les chances de les atteindre.

Adopter un mode de vie plus sain

Changer quelques-unes de vos habitudes pour un mode de vie plus sain se révèlera une aide précieuse pour devenir plus productif. Par exemple, en dormant davantage, vous serez plus attentif en cours et gagnerez ainsi en efficacité dans vos apprentissages. Manger mieux et plus équilibré, pratiquer une activité sportive régulière sont autant de conseils qui vous assureront un regain d'énergie, et vous permettront de tenir le rythme sur la durée. Car il ne s'agit pas d'être performant seulement la semaine précédant les partiels. Le but de cet article est de vous aider à performer dans votre parcours tout au long de l'année scolaire.

 

Avec tous ces conseils, vous savez maintenant comment être productive au travail ! Vous voilà paré pour redémarrer du bon pied. Finis les travaux rendus en retard, les cours à moitié sus, et les bouclages de rapports à la va-vite. Cette année, vous serez au top de votre productivité et pourrez remplir tous vos objectifs.

Ces articles peuvent vous intéresser

Intégrez le MBA Fast Track Finance grâce à la rentrée décalée !

Challenge Accenture : le podium pour l'ESLSCA Business School Paris

WORKSHOP - Pluridisciplinarité, Interdisciplinarité et méthodologies de recherche