Le trading pour les nuls : vos premiers pas en bourse

 

Nous espérons avant tout que ce petit guide de trading pour les nuls vous donnera envie de vous initier au monde de la bourse. Ce n’est pas très compliqué, à condition d’avoir envie d’apprendre et de continuer à entretenir ses connaissances. Et si, pour l’instant, vous avez encore besoin d’un « guide de trading pour les nuls », vous ne devriez pas tarder à vous sentir plus à l’aise.

Le trading pour les nuls : pourquoi investir et combien ?

Investir est une option intéressante, puisqu’elle permet de gagner de l’argent à long terme. Pourtant, ceux qui décident de le faire ne sont pas légion. Beaucoup de personnes ont un emploi et gagnent de l’argent. Elles économisent en fonction de leurs possibilités, et si elles ont de la chance, leur banque ne leur prend pas de commissions. Mais elles n’ont pas franchi le cap. Elles n’investissent pas. D’autres — ils sont nombreux — choisissent la sécurité et préfèrent investir dans la pierre… Mais ce dont nous avons choisi de vous parler ici concerne les investissements boursiers.
La bourse vous offre une sécurité, une rentabilité, une liquidité et une flexibilité bien supérieures à toutes les autres formes de placement. Elle comporte de nombreux avantages, comme la diversification des actifs, la diversification temporelle, la liquidité, la transparence, la rentabilité (sur le long terme), et la sécurité de percevoir une rente.

Mais il y a un début à tout et il faut savoir que vous ne ferez pas fortune du jour au lendemain. Il faut d’abord acquérir une certaine aisance. Et cela réclame un apprentissage continuel.

Après avoir décidé de la somme que vous voulez investir, il faudra faire l’état de votre patrimoine et déterminer le pourcentage que vous voulez réserver aux actifs boursiers. Nous vous recommandons un minimum de 10 %. L’argent ainsi investi devra être réparti par type de stratégies.

Le trading pour les nuls : la stratégie d’investissement

Comme nous l’avons dit, l’argent placé devra être réparti en tenant compte de vos stratégies (lorsque vous en avez plusieurs). Il faut donc disposer de plusieurs comptes pour avoir une bonne visibilité des gains et des pertes et pouvoir les analyser avec la rigueur qui s’impose.

Pour franchir ce premier pas, vous allez avoir besoin d’une petite formation. Vous allez devoir acquérir des connaissances, faire des choix, et vous lancer, pour pouvoir commencer à apprendre. On apprend souvent en faisant des erreurs. Ne vous découragez pas. Apprenez à en tirer les enseignements.

Il existe différentes sortes d’investissements : vous pouvez investir dans des valeurs dépréciées ou dans des valeurs de croissance ; vous pouvez investir par secteur ; investir dans le but de vous constituer une rente, investir en fonction du « momentum » ; investir dans des marchés, des entreprises en restructuration, des valeurs cycliques, etc.

Quant aux stratégies, elles se divisent en quatre groupes : les stratégies simples, les stratégies intermédiaires, les stratégies élaborées et les rentes fixes.

Pour les néophytes, une bonne stratégie, sûre et rentable, consiste à se constituer un portefeuille d’actifs solides avec des dividendes élevés. Il faut aussi rechercher des produits permettant d’obtenir des bénéfices et des dividendes à long terme, dont la valeur sera supérieure au taux de l’inflation. C’est-à-dire les compagnies d’électricité, d’eau, de gaz, les opérateurs téléphoniques, les compagnies d’assurances, les entreprises de construction, etc.

Le trading pour les nuls : analyses et résultats

Une fois les investissements réalisés, on passe à l’analyse des entreprises. Il existe deux sortes d’analyses :

  1. L’analyse fondamentale est celle qui sert à déterminer la valeur de l’entreprise en fonction de ses résultats et de ses actifs (usines, immeubles, équipements industriels...).
  2. L’analyse technique se limite quant à elle aux graphiques et aux cotations. Elle ne s’intéresse qu’à l’évolution de la cotation en bourse des entreprises. Ces deux approches peuvent sembler radicalement différentes, mais il est souvent nécessaire de les utiliser conjointement. La première aide à identifier les entreprises qu’il faut acheter, et la seconde à déterminer le moment opportun pour le faire.

Les résultats de ces analyses doivent être étudiés tous les trimestres. Il est crucial de bien les suivre pour déterminer si la stratégie utilisée est viable, ou s’il y a lieu d’en changer. Ces va-et-vient peuvent prendre des mois avant de faire apparaître une stratégie gagnante… Mais c’est comme ça que la bourse fonctionne !

Le trading pour les nuls : définitions

Et maintenant, place à quelques définitions qui devraient vous être utiles. Voici l’ABC du trading pour les nuls.

Action : forme de division du capital social d’une entreprise. Toutes les actions d’une même entreprise ont la même valeur.

Cotation : c’est le prix d’un actif (action, option, futur...) à un moment donné.

Liquidité : c’est le degré de facilité avec laquelle on peut acheter ou vendre un actif. Si un grand nombre de transactions sont effectuées sur un actif, sa liquidité sera plus importante en raison du nombre de mouvements.

Canard boiteux : c’est ainsi qu’on appelle familièrement les petites entreprises dont l’évolution est médiocre. Celles dont les résultats sont négatifs, ou dont les bénéfices si maigres qu’elles repartent à la baisse.

Crack et crash : ces deux termes désignent une chute brutale et rapide des cotations sur un marché donné. Le terme de crash se réfère à une chute de très grande ampleur, à une crise profonde. Le crash affecte l’économie réelle. Le crack est un phénomène de moindre envergure. En anglais, to crack signifie se fissurer, et to crash, s’écraser.

Fourchette : c’est la différence entre la position d’achat et la position de vente à un moment donné.

Holding : on parle de holding lorsqu’une société détient des participations dans d’autres entreprises. Les holdings peuvent être cotées en bourse, mais ce n’est pas toujours le cas.

 

Pour vous aguerrir, rendez-vous sur notre site web et consultez nos masters : ils feront de vous un véritable professionnel.