Le trading pour les nuls : comment débuter le trading

Article - Le trading pour les nuls

Le trading et les traders ont de plus en plus de visibilité sur internet et les réseaux sociaux. Connu pour être un métier abordable et très rentable (plusieurs millions d'euros), le milieu du trading nécessite pourtant des connaissances accrues et une excellente gestion. Lorsque l'on souhaite débuter, il s'agit d'adopter les bonnes méthodes et se diriger vers les bonnes formations. Alors, comment débuter dans le trading ? On vous explique le trading pour les nuls.

Le trading, c'est quoi ?

Le trading consiste à acheter et vendre des actifs financiers sur les marchés boursiers. Le but du trading est de réaliser des profits en anticipant les fluctuations des cours. Le trading peut se faire à court terme (quelques minutes, heures ou jours) ou à long terme (plusieurs mois ou années). Il existe différents types de trading en fonction des actifs échangés (actions, devises, matières premières, etc.), des méthodes d'analyse utilisées (technique ou fondamentale) et du profil du trader (risque, objectif, horizon de temps, etc.). Le trading pour les nuls s'apprend étape par étape pour devenir, un jour, un trader confirmé.

Comment débuter dans le trading ?

Pour débuter dans le trade pour les nuls, il faut d'abord se former aux bases de la finance et de la bourse. Il existe de nombreuses ressources en ligne, comme des livres, des blogs, des vidéos ou des formations, qui peuvent aider à acquérir les connaissances nécessaires. Il faut également choisir un courtier en ligne, qui est l'intermédiaire entre le trader et les marchés financiers. Le courtier doit être régulé, fiable et proposer des services adaptés aux besoins du trader (plateforme de trading, outils d'analyse, frais de transaction, etc.). Enfin, il faut ouvrir un compte de trading et déposer un capital initial, qui servira à effectuer les opérations boursières.

Une fois ces étapes franchies, le trader peut commencer à analyser les marchés et à élaborer sa stratégie de trading. Il existe deux types d'analyse : l'analyse technique et l'analyse fondamentale. L'analyse technique consiste à étudier les graphiques des prix et les indicateurs mathématiques pour identifier les tendances, les supports, les résistances et les signaux d'achat ou de vente. L'analyse fondamentale consiste à évaluer la valeur intrinsèque d'un actif financier (action, devise, matière première, etc.) en se basant sur des données économiques, financières ou politiques. Le trader doit choisir le type d'analyse qui lui convient le mieux en fonction de son profil, de son horizon de temps et de son appétit pour le risque.

Les bases pour apprendre le trading pour les nuls

Pour apprendre le trading pour les nuls, il faut maîtriser cinq bases essentielles :

Base 1

Le fonctionnement des marchés financiers : comprendre comment se forment les prix des actifs financiers, quels sont les acteurs qui interviennent sur les marchés (investisseurs, spéculateurs, institutions financières, etc.) et quels sont les facteurs qui influencent les cours (offre et demande, actualités économiques et politiques, psychologie des foules, etc.). Cette base permet de se familiariser avec le vocabulaire et les concepts du trading, ainsi que d'appréhender les opportunités et les risques liés aux fluctuations des marchés.

Base 2

L'analyse technique : étudier les graphiques des prix des actifs financiers, afin d'identifier des tendances, des figures chartistes, des indicateurs techniques ou des niveaux de support et de résistance. L'analyse technique permet de déterminer le sens et le timing des opérations boursières. Elle repose sur l'hypothèse que les prix reflètent toute l'information disponible sur le marché et qu'ils suivent des schémas récurrents. L'analyse technique requiert de la rigueur, de la discipline et de la pratique.

Base 3

La gestion du risque : limiter les pertes potentielles en cas de mauvaise prévision du marché. La gestion du risque passe par la définition d'un plan de trading (objectif de profit, niveau de perte acceptable, taille de la position, etc.), l'utilisation d'ordres stop-loss (qui clôturent automatiquement une position en cas d'atteinte d'un seuil prédéfini) et la diversification du portefeuille (qui consiste à répartir son capital sur plusieurs actifs ou marchés). Cette base permet de protéger son capital, de maîtriser ses émotions et de maximiser ses gains.

Base 4

L'analyse fondamentale : évaluer la valeur intrinsèque des actifs financiers, en se basant sur leurs caractéristiques financières (bilan, compte de résultat, ratios, etc.), leur environnement économique (secteur d'activité, concurrence, réglementation, etc.) et leur potentiel de croissance (innovation, stratégie, perspectives, etc.). L'analyse fondamentale permet de sélectionner les actifs les plus performants ou les plus sous-évalués par rapport au marché. Elle repose sur l'hypothèse que les prix finissent par converger vers leur valeur réelle à long terme. L'analyse fondamentale nécessite de la recherche, de l'analyse et du jugement.

Base 5

La psychologie du trader : développer un état d'esprit adapté au trading, qui implique la confiance en soi, la patience, la discipline, la flexibilité et le contrôle émotionnel. La psychologie du trader permet de faire face aux situations stressantes ou incertaines du marché, sans se laisser influencer par la peur ou l'avidité. Elle repose sur l'hypothèse que le succès du trading dépend autant des compétences techniques que du comportement humain. La psychologie du trader requiert de l'introspection, de la remise en question et de l'apprentissage continu.

En résumé, pour débuter le trading pour les nuls, il faut acquérir des connaissances théoriques sur le fonctionnement des marchés financiers, développer des compétences pratiques en analyse technique et adopter une attitude prudente en gestion du risque. Ces trois bases sont complémentaires et indispensables pour réussir dans le trading. Elles sont souvent abordées dans des écoles spécialisées, dans le cadre d'un Bachelor Finance, par exemple.

Le trading pour les nuls : la stratégie d'investissement

La stratégie d'investissement est l'ensemble des règles et des critères qui guident le trader dans ses décisions boursières. La stratégie d'investissement doit être adaptée au profil du trader (son niveau d'expérience, son aversion au risque, son horizon de temps, etc.) et aux conditions du marché (volatilité, liquidité, tendance, etc.). Il existe différentes stratégies d'investissement en fonction du style de trading :

  • le scalping : effectuer des opérations très rapides (quelques secondes ou minutes) sur des petits mouvements de prix. Le scalping requiert une forte réactivité, une bonne maîtrise de l'analyse technique et une plateforme de trading performante. Le scalpeur doit être capable de prendre des décisions rapidement et de gérer son stress. Il doit aussi être attentif aux indicateurs de marché, aux actualités économiques et aux signaux d'entrée et de sortie;
  • le day trading : ouvrir et clôturer ses positions dans la même journée. Le day trading permet de profiter des opportunités à court terme et d'éviter le risque overnight (le risque lié aux événements qui se produisent entre la fermeture et l'ouverture des marchés). Le day trader doit avoir une bonne connaissance du marché, une stratégie claire et un plan de trading rigoureux. Il doit aussi savoir gérer son capital, son risque et ses émotions;
  • le swing trading : conserver ses positions pendant plusieurs jours ou semaines. Le swing trading permet de capter les tendances de fond du marché et de réduire les frais de transaction. Le swing trader doit avoir une vision globale du marché, une analyse fondamentale et technique approfondie et un sens du timing. Il doit aussi être patient, discipliné et flexible;
  • le trading de position : garder ses positions pendant plusieurs mois ou années. Le trading de position permet de bénéficier des mouvements de long terme du marché et de réduire les frais de transaction. Le trader de position doit avoir une vision stratégique du marché, une analyse macroéconomique solide et un horizon d'investissement large. Il doit aussi être confiant, indépendant et résistant.

Quel est le salaire moyen d'un trader ?

Le salaire d'un trader dépend de plusieurs facteurs, tels que son expérience, son employeur, sa localisation géographique, sa performance et sa spécialisation. Il est difficile de donner une moyenne générale, car le salaire d'un trader peut varier considérablement d'un cas à l'autre. Néanmoins, on peut distinguer deux composantes principales du salaire d'un trader :

  • Le salaire fixe : rémunération de base du trader, qui est généralement déterminée par son niveau hiérarchique et son ancienneté. Le salaire fixe d'un trader peut aller de 30 000 euros par an pour un débutant à plus de 100 000 euros par an pour un trader expérimenté.
  • Le salaire variable : part du salaire qui dépend des résultats du trader. Le salaire variable peut prendre la forme d'un bonus annuel, d'une commission sur les profits réalisés ou d'une participation aux bénéfices de l'entreprise. Le salaire variable d'un trader peut représenter une part importante de sa rémunération totale, voire la dépasser dans certains cas. Le salaire variable d'un trader peut aller de quelques milliers d'euros à plusieurs millions d'euros par an.

Enfin, le salaire d'un trader peut changer selon le pays dans lequel il exerce. Les pays anglo-saxons, comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, sont réputés pour offrir des salaires plus élevés que la France, mais aussi des conditions de travail plus stressantes et plus exigeantes. D'autres pays, comme la Suisse ou Singapour, sont également des places financières attractives pour les traders.

Ainsi, le salaire moyen d'un trader peut varier entre 40 000 euros et plusieurs millions d'euros par an, selon les sources et les critères retenus.

Le trading pour débutant nécessite donc de se former, se préparer et se discipliner. Le trading n'est pas un jeu ni une source de revenus facile. Il demande du temps, du travail et de la patience. Il faut également accepter les pertes comme faisant partie du processus d'apprentissage. Investir pour les nuls ne s'improvise pas. Le trading peut être une activité passionnante et enrichissante si l'on suit les bonnes pratiques et si l'on se remet constamment en question.

Ces articles peuvent vous intéresser