Les trois contrats de l’alternance

L’alternance ne suit pas une seule et unique voie ! En effet il existe trois différents contrats, liant l’alternant et l’entreprise qui l’accueille : le contrat de professionnalisation, le contrat d'apprentissage ou le contrat de stage alterné. A chacun ses caractéristiques ! 

Contrat alternance

 

Des atouts communs 

L’alternance est formalisée par un contrat tripartite – entre l’école, l’étudiant et l’entreprise – qui peut prendre différentes formes.  

 

Quel que soit le contrat signé, la voie de l’alternance permet à l’étudiant d’acquérir une expérience professionnelle simultanément à l’acquisition de connaissances académiques, et de percevoir un salaire. Mais au-delà de ces atouts partagés, chaque contrat présente des caractéristiques spécifiques. 

 

Un rythme imposé 

L’alternance peut se faire sur différents rythmes : l’ESLSCA a opté pour 2 jours en école puis 3 en entreprise. Un rythme plus fluide, qui permet à l’étudiant alternant de ne pas se couper de ses camarades et du campus ! 

 

Attention, l’alternance est incompatible avec une année de césure ! 

 

 

 

Les types de contrat en alternance

 

Le contrat de professionnalisation : à la fois étudiant et salarié 

Le contrat de professionnalisation est réservé aux étudiants de 16 à 25 ans ou aux demandeurs d’emplois de 26 ans et plus. Il est conclu pour une durée de 6 à 24 mois, pendant lesquels l’alternant touche une rémunération allant de 55% à 100% du SMIC, selon son âge et le niveau d’étude. 

 

Ses avantages :  

 

  • La formation est prise en charge par l’entreprise 

  • L’alternant conserve son statut d’étudiant (et les avantages sociaux liés), tout en bénéficiant également des avantages du salariat (des tickets restaurants aux cotisations retraite !). 

 

Pour signer un contrat de professionnalisation, l’employeur doit être assujetti au financement de la formation professionnelle continue. Un tel contrat ne peut être conclu avec l’État, une collectivité territoriale ou un établissement public administratif. 

 

Les modalités du contrat de professionnalisation, et en particulier les diplômes qui peuvent être préparés, sont précisées par la branche professionnelle dont dépend l’entreprise dont relève l’entreprise. 

   

 

Le contrat d'apprentissage : avant tout salarié 

Le contrat d’apprentissage est accessible aux étudiants de 16 à 29 ans. Il est conclu pour une durée de 6 à 36 mois, pendant lesquels l’alternant touche une rémunération allant de 55% à 100% du SMIC, selon son âge et le niveau d’étude. 

 

Ses avantages :  

 

  • La formation est prise en charge par l’entreprise, 

  • Ce contrat est accessible à de très nombreux employeurs. 

 

En revanche dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, l’alternant est considéré comme un salarié à part entière, ce qui lui accorde certains avantages (prise en charge des frais de formation, le salaire brut est presque équivalent au salaire net, etc.). 

 

Le contrat d’apprentissage est ouvert à de très nombreux secteurs : il peut être signé par une entreprise des secteurs artisanal, commercial, industriel ou agricole, les associations, les professions libérales, mais aussi les employeurs du secteur public non industriel et commercial (fonctions publiques territoriales, hôpitaux, Etat, établissements publics administratifs). 

 

A l’ESLSCA, le contrat d’apprentissage est le contrat proposé aux seuls étudiants du MBA 1 et 2 Finance, et au MBA 2 Trading

 

 

Le contrat de stage alterné : intégrer des stages à son cursus 

Le contrat de stage alterné n’est pas un contrat de travail, mais une convention de stage. L’étudiant reste pleinement un étudiant (et non un salarié), mais va en parallèle effectuer un stage dans l’entreprise sur un rythme alterné, pendant 6 à 10 mois (avec au total un maximum de 132 jours). Il ne touche pas un salaire, mais une gratification de stage (dont le montant horaire pour 2019 est fixé à 3,90 euros).

 

Le contrat de stage alterné est donc moins rémunérateur, d’autant plus que le stagiaire ne bénéficie pas de la mutuelle, des tickets restaurants ou du CE de l’entreprise. Il est surtout dédié aux jeunes qui veulent vivre pleinement leur vie d’étudiant, tout en ayant une première expérience en entreprise.  

 

Ses avantages :  

 

  • Le statut d’étudiant est conservé, 

  • Un rythme moins contraignant pour l’étudiant. 

 

Le contrat de stage alterné est accessible à tous les étudiants en MBA de l’ESLSCA (sauf International MBA). 

 

 

 

L’ESLSCA aux côtés de ses étudiants 

L’un des écueils de l’alternance est bien souvent la difficulté de trouver une entreprise prête à accueillir un étudiant. La réputation de l’école est un premier atout : de nombreuses entreprises proposent des places en alternance aux étudiants de l’ESLSCA. Mais l’école va plus loin, en mettant en place un dispositif complet d’accompagnement et de soutien aux alternants. Ainsi l’ESLSCA noue des liens étroits avec les entreprises partenaires, recense les offres des entreprises et les présente sur un site web dédié, organise des évènements spécifiques… Une aide qui fait la différence !